start-up Macaron
in

Start-up : trouver une place de stationnement à Paris va devenir facile

Que les parisiens qui ne font pas six fois le tour du pâté de maisons pour trouver une place de stationnement, plusieurs fois par jour, lèvent la main. Personne ? Normal.

A l’instar de la Tour Eiffel et du Louvre, on peut dire le problème de stationnement est une des caractéristiques principales de la Capitale. Pourtant, l’application signée Macaron pourrait changer tout cela.

Dis-moi mon appli où se trouve la place de stationnement la plus proche

Trouver une place de parking en moins de trois minutes à Paris, voilà qui ressemble à une sacrée gageure. Pourtant, Samir Boutamdja ; qui a créé la start-up Macaron ; l’affirme haut et fort : c’est possible et ce, grâce à l’intelligence artificielle (AI).

Ce système peut bien entendu être décliné dans d’autres métropoles qui rencontrent le même problème.

800 000 euros de fonds, par le biais de Business Angel, ont permis de développer cette technologie pour la rendre opérationnelle dans Paris. Macaron ; si elle vise à aider les automobilistes a pourtant d’autres enjeux ; notamment aider les villes et leurs représentants à lutter contre la pénurie de places de parking.

Car le stationnement, ce n’est pas qu’un problème de places. Il faut voir au-delà. Le fait de faire tourner un moteur au ralenti, pendant de longues minutes, dans l’optique de trouver où stationner génère un pic de pollution.

Cela est à multiplier par le nombre d’automobilistes dans une ville, puis à multiplier encore ce chiffre à l’échelle de la France. Macaron entend lutter contre ce fléau.

Son fondateur, à cet effet, rappelle que des gens meurent à cause de cette pollution, chaque année et que Paris se tient en haut de la liste des villes les plus meurtrières, dans le monde. Une étude glaçante le prouvait d’ailleurs récemment.

Mais alors concrètement, comment fonctionne l’application ? Des capteurs mobiles sillonnent la Capitale à certaines heures qui ont été jugées par l’entreprise comme stratégiques. Paris, en effet, connait des heures de pointe et ce sont pendant ces moments que les besoins en termes de stationnement se font le plus sentir.

La start-up a aussi évalué des plages horaires qu’elle définit comme des heures creuses. Toutes les places de stationnement libres sont ainsi repérées par ces capteurs qui les transmettent à un algorithme.

Ce dernier calcule le taux de probabilité que les places, sur un rayon de 150 mètres ; à l’heure où le conducteur arrive ; soient libres.

Il faut donc, une fois arrivé à proximité du lieu où l’on cherche à garer son véhicule, solliciter une requête sur l’application. Celle-ci donne à minima deux itinéraires sur lesquels il est possible de trouver des places de parking.

Un outil complet pour trouver la meilleure place de stationnement :

L’application se charge également d’identifier leur nature.

  • Certaines sont à destination des résidents,
  • D’autres sont des places payantes (dont le prix est également affiché).

Tout est spécifié par le biais de l’application pour que l’utilisateur puisse choisir la place la plus adaptée pour son véhicule, quel qu’il soit.

Car les capteurs sont en capacité de trouver les places disponibles en fonction du type de véhicule (deux ou quatre roues, mais aussi place pour les véhicules électriques etc…).

Enfin, cet outil que vous pouvez télécharger sur votre smartphone vous indique combien de temps vous pouvez rester sur cette place.

Contrairement à d’autres entreprises qui ont vainement tenté de se lancer sur le marché, Macaron compte sur la qualité des données de départ pour un taux de probabilité plus juste (de 75 à 85%), afin que l’utilisateur ne soit pas déçu.

Enfin, même si cela est frustrant, l’application est en capacité ; toujours grâce à l’AI, de dire qu’il n’y a pas de stationnement possible à un moment donné. Macaron donne dans ce sens des solutions un peu plus loin, pour que le conducteur puisse toujours garer son véhicule.

Avatar

Ecrit par garconne

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Le lait d’ânesse biologique dans un coffret savon : pour une peau parfaite

Comment les stations de ski s'adaptent à la fermeture - notresphere

Comment les stations de ski s’adaptent à la fermeture