in

Trump et la campagne repoussent durement toute modification des règles du débat

« Pourquoi autoriserais-je la Commission des débats à modifier les règles des deuxième et troisième débats alors que j’ai facilement gagné la dernière fois? » Trump a tweeté jeudi après-midi alors qu’il se rendait à une collecte de fonds à Bedminster, dans le New Jersey.

Sa menace voilée de rejeter tout changement et éventuellement de ne pas participer aux débats restants fait suite à la Commission bipartite sur les débats présidentiels annonçant mercredi qu’elle apporterait des modifications aux formats de ses deux prochains débats avec le candidat démocrate Joe Biden.

Le CPD a déclaré que « le débat de mardi a clairement indiqué qu’une structure supplémentaire devrait être ajoutée au format des débats restants pour assurer une discussion plus ordonnée des questions ».

« Le CPD examinera attentivement les changements qu’il adoptera et annoncera ces mesures sous peu », a-t-il déclaré dans un communiqué.

Les changements possibles incluent la possibilité pour le modérateur de couper le microphone d’un candidat lorsque l’autre parle, mais la commission a insisté mercredi après-midi, selon des sources, sur le fait qu’aucune nouvelle structure ne résulterait des négociations avec les campagnes.

Lors de la conférence de presse de jeudi à la Maison Blanche, à la question de savoir si le président s’engagerait à participer au prochain débat si la commission allait de l’avant avec son nouvel effort pour faire appliquer les règles, McEnany a suggéré que les actions de la commission nuiraient au président et bénéficieraient à Biden.

PHOTO: l'attachée de presse de la Maison Blanche Kayleigh McEnany prend la parole lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le 1er octobre 2020.

L’attachée de presse de la Maison Blanche Kayleigh McEnany prend la parole lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, le 1er octobre 2020.

L’attachée de presse de la Maison Blanche Kayleigh McEnany prend la parole lors d’une conférence de presse à la Maison Blanche, le 1er octobre 2020.

« En ce qui concerne les modifications apportées aux règles de la commission, le président a clairement exprimé son point de vue hier sur le fait qu’il pense que la seule façon de tenir un débat équitable est un changement de modérateur et un changement de candidat démocrate », a déclaré McEnany. « Il veut débattre. Il a l’intention de participer au débat, mais il veut que les règles soient justes, veut un échange équitable et ne veut pas de règles qui couvrent l’incapacité d’un certain candidat à bien performer. »

Lors d’un appel avec des journalistes plus tard jeudi, la campagne Trump a mis en doute l’impartialité de la commission, la jugeant «anti-Trump».

Le directeur de la campagne Trump 2020 Bill Stepien, le conseiller principal Jason Miller, le directeur des communications Tim Murtaugh et le directeur adjoint de la campagne pour les opérations présidentielles Max Miller ont ébranlé les membres du conseil d’administration de la commission qu’ils ont qualifié de «monstres permanents des marais» tout en ignorant plusieurs républicains du conseil, comme l’ancien président George W. Bush.

« Nous ne voulons pas de changements à ce qui a déjà été présenté et à ce qui a été convenu pour les deuxième et troisième débats. Point final. À bout portant », a déclaré Miller lors de l’appel.

PHOTO: le président Donald Trump se rend à Marine One avant de quitter la pelouse sud de la Maison Blanche, le 1er octobre 2020, alors qu'il se rend aux événements de la campagne dans le New Jersey.

Le président Donald Trump se rend à Marine One avant de quitter la pelouse sud de la Maison Blanche, le 1er octobre 2020, alors qu’il se rend aux événements de la campagne dans le New Jersey.

Le président Donald Trump se rend à Marine One avant de quitter la pelouse sud de la Maison Blanche, le 1er octobre 2020, alors qu’il se rend aux événements de la campagne dans le New Jersey.

Lorsqu’on lui a demandé si Trump était déterminé à assister aux débats, avec ou sans changements, Miller a déclaré que le président « prévoyait pleinement » d’y être.

« Le président Trump prévoit pleinement de participer et de gagner les deuxième et troisième débats », a-t-il déclaré. « Donc, nous nous sentons très confiants, mais il ne devrait y avoir aucun changement dans ce qui a été convenu et défini. »

La campagne Biden, quant à elle, a qualifié l’approche de la campagne Trump du processus de débat de « erratique et chaotique » et a réitéré qu’elle participerait aux deux débats restants selon les règles de la CPD.

« Notre position est claire: nous participerons selon les règles du CPD. La seule vraie question qui reste est de savoir si le président commencera à suivre les règles lors des deux prochains débats », a déclaré jeudi le porte-parole de Biden, Andrew Bates.

Biden s’est brièvement entretenu avec des journalistes jeudi après-midi devant le Queen Theatre de Wilmington, dans le Delaware, a confirmé qu’il participerait.

PHOTO: l'ancien vice-président démocrate à la présidentielle Joe Biden s'arrête pour parler aux membres des médias alors qu'il sort du Queen Theatre de Wilmington, dans le Delaware, le 1er octobre 2020, après avoir préenregistré son discours pour le dîner Al Smith.

L’ancien vice-président démocrate à la présidentielle Joe Biden s’arrête pour parler aux membres des médias alors qu’il sort du Queen Theatre de Wilmington, dans le Delaware, le 1er octobre 2020, après avoir préenregistré son discours pour le dîner Al Smith.

L’ancien vice-président démocrate à la présidentielle Joe Biden s’arrête pour parler aux membres des médias alors qu’il sort du Queen Theatre de Wilmington, dans le Delaware, le 1er octobre 2020, après avoir préenregistré son discours pour le dîner Al Smith.

« Oui, je vais participer au débat », a déclaré l’ancien vice-président.

Lorsqu’on lui a demandé s’il s’ouvrait à certains changements de règles tels que la désactivation des microphones des candidats, il a répondu qu’il le faisait tant que les deux candidats « avaient la possibilité de répondre à la question des personnes présentes », se référant spécifiquement au prochain débat qui être dans un format de mairie à Miami, en Floride.

Des sources ont déclaré au correspondant en chef d’ABC News, Jonathan Karl, qu’il y avait de réelles chances qu’il n’y ait pas un autre débat présidentiel si la campagne Trump ne parvient pas à un accord avec le CPD.

Les prochains débats présidentiels sont prévus les 15 et 22 octobre.

John Verhovek d’ABC News a contribué à ce rapport.

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Les incendies de forêt dans les montagnes Rocheuses continuent de croître après l’incendie des cabanes

Les médecins demandent à la Cour suprême d’annuler la règle Trump sur l’avortement