in

Explosion de Beyrouth: plus de signes de vie détectés sous les décombres

L’équipement a détecté des battements de cœur et une «respiration forte» au fur et à mesure de la recherche.

5 septembre 2020 à 12h47

• 4 min de lecture

Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer cet article

BEYROUTH – Les habitants de Beyrouth retiennent leur souffle après que des signes de vie ont été à nouveau détectés dans les décombres d’un immeuble effondré du quartier de Gemmayze, où la recherche d’un survivant un mois après l’explosion du 4 août est toujours en cours.

Les sauveteurs ont été alertés jeudi par leur chien, Flash, qui est entraîné à détecter les humains.

Une machine a détecté un rythme cardiaque d’environ 17 bpm provenant d’un escalier entre le bâtiment et un magasin voisin, a déclaré la Défense civile libanaise à ABC News.

Après une deuxième journée de recherche, les équipes ont décidé de quitter le site vendredi soir et d’attendre que les fréquences des téléphones portables diminuent alors que les gens évacuaient la zone.

PHOTO: Des volontaires et un membre de l'équipe de sauvetage chilienne creusent les décombres des bâtiments qui se sont effondrés à cause de l'explosion dans la zone portuaire, après que des signes de vie aient été détectés, à Gemmayze, Beyrouth, Liban, le 5 septembre 2020.

Des volontaires et un membre de l’équipe de sauvetage chilienne creusent les décombres des bâtiments qui se sont effondrés à cause de l’explosion dans la zone portuaire, après que des signes de vie aient été détectés, à Gemmayze, Beyrouth, Liban, le 5 septembre 2020.

Des volontaires et un membre de l’équipe de sauvetage chilienne creusent les décombres des bâtiments qui se sont effondrés à cause de l’explosion dans la zone portuaire, après que des signes de vie aient été détectés, à Gemmayze, Beyrouth, Liban, le 5 septembre 2020.

Quand ils ont testé à nouveau la machine vendredi matin, ils ont détecté un rythme cardiaque fort et une respiration forte.

Cependant, les équipes de recherche et de sauvetage qui concentraient leurs efforts sur l’escalier ont fini de nettoyer la zone à 14 heures, heure locale, dans l’après-midi, sans rien trouver. Ils ont maintenant déménagé pour chercher un toit effondré.

Riad Al Assad, l’ingénieur qui supervise le site de la Défense civile libanaise, a déclaré que toutes les zones où les machines avaient détecté des signes de vie ont maintenant été nettoyées. Les machines, le chien et les caméras thermiques ont toujours indiqué [the] premier toit, deuxième toit [and] escaliers.

PHOTO: Des sauveteurs fouillent le site d'un bâtiment effondré après avoir reçu des signaux indiquant qu'il pourrait y avoir un survivant sous les décombres, à Beyrouth, au Liban, le samedi 5 septembre 2020.

Des sauveteurs fouillent le site d’un bâtiment effondré après avoir reçu des signaux indiquant qu’il pourrait y avoir un survivant sous les décombres, à Beyrouth, au Liban, le samedi 5 septembre 2020. Un signal pulsé a été détecté jeudi sous les décombres d’un bâtiment de Beyrouth qui s’est effondré lors de la terrible explosion du port dans la capitale libanaise le mois dernier, suscitant l’espoir qu’un survivant pourrait encore y être enterré.

Des sauveteurs fouillent le site d’un bâtiment effondré après avoir reçu des signaux indiquant qu’il pourrait y avoir un survivant sous les décombres, à Beyrouth, au Liban, le samedi 5 septembre 2020. Un signal pulsé a été détecté jeudi sous les décombres d’un bâtiment de Beyrouth qui s’est effondré lors de la terrible explosion du port dans la capitale libanaise le mois dernier, suscitant l’espoir qu’un survivant pourrait encore y être enterré.

« Troisième toit, nous n’avions rien là-bas. Néanmoins, nous irons à l’extrême de nos capacités et supprimerons le troisième [roof]», A déclaré Al Assad.

Certaines parties de la ville sont toujours en cours de déblaiement des gravats et du verre après l’explosion de 2700 tonnes de nitrate d’aluminium dans le port de Beyrouth, provoquant une onde de choc qui a endommagé des pans de la capitale libanaise et tué au moins 180 personnes.

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Que pensez-vous de cet article ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Le camp d’été du Wisconsin qui a tenu le COVID-19 ouvre un camp scolaire d’automne

Des millions de personnes sous la chaleur alertent l’ouest, une neige précoce attendue dans le Colorado, dans le Wyoming