in

Le Département d’État annonce le 4e inspecteur général en 4 mois

Le secrétaire d’État Pompeo a fait licencier l’inspecteur général de longue date en mai.

3 septembre 2020 à 22:38

• 6 min de lecture

L’administration Trump a nommé un nouvel inspecteur général par intérim pour le département d’État, la quatrième personne à diriger le bureau de surveillance en quatre mois, après que le secrétaire d’État Mike Pompeo a fait limoger son chef de longue date en mai.

L’ambassadeur Matthew Klimow a été engagé pour assumer le rôle de supervision, remplaçant un fonctionnaire de carrière de l’IG et soulevant à nouveau des inquiétudes parmi les législateurs quant à l’indépendance du bureau.

Klimow est un fonctionnaire de carrière qui est actuellement ambassadeur des États-Unis au Turkménistan après avoir été nommé par le président Donald Trump. Ancien combattant décoré, il a précédemment été haut fonctionnaire à l’OTAN sous la direction du président Barack Obama et dans le bureau du vice-président Dick Cheney.

Plus récemment, il a été conseiller principal du sous-secrétaire à la gestion Brian Bulatao, un des principaux collaborateurs de Pompeo et ami de longue date. Bulatao a été accusé par Steve Linick, l’IG évincé, d’avoir tenté de l’intimider pour qu’il poursuive certaines enquêtes.

PHOTO: Sur cette photo d'archive du 13 novembre 2013, le sous-secrétaire général adjoint de l'OTAN, Matthew Klimow, s'adresse à des journalistes à Bruxelles.

Dans cette photo d’archive du 13 novembre 2013, le sous-secrétaire général adjoint de l’OTAN, Matthew Klimow, s’adresse à des journalistes à Bruxelles.

Dans cette photo d’archive du 13 novembre 2013, le sous-secrétaire général adjoint de l’OTAN, Matthew Klimow, s’adresse à des journalistes à Bruxelles.

Le licenciement de Linick fait l’objet d’une enquête de la part des comités des affaires étrangères et de surveillance de la Chambre, provoquant l’indignation de Pompeo, qui a nié que Linick ait été renvoyé en représailles ou en raison de toute enquête du BIG liée à lui.

Le BIG enquête sur l’utilisation par Pompeo du personnel pour faire des courses personnelles pour lui-même et sa femme. Le mois dernier, il a conclu un rapport sur l’utilisation par Pompeo d’une autorité d’urgence pour contourner le Congrès et vendre 8 milliards de dollars d’armes à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis – constatant que Pompeo a agi dans le cadre de son autorité statutaire, mais n’a pas correctement pris en compte les victimes civiles.

Klimow occupera le poste « jusqu’à la fin de 2020 », a déclaré un porte-parole du département d’État à ABC News. Après cela, il devrait reprendre son poste au Turkménistan.

Klimow remplace Diana Shaw, une fonctionnaire de carrière du BIG, qui redeviendra inspecteur général adjoint.

Shaw avait été sélectionné comme IG par intérim après la démission du premier IG par intérim de Pompeo, Stephen Akard. Assistant de longue date du vice-président Mike Pence, Akard avait fait face à la pression de Capitol Hill pour des conflits d’intérêts, notamment en conservant son rôle de directeur du bureau des missions étrangères du département d’État.

PHOTO: le secrétaire d'État Mike Pompeo s'exprime lors d'une conférence de presse au département d'État à Washington, le 2 septembre 2020.

Le secrétaire d’État Mike Pompeo prend la parole lors d’une conférence de presse au département d’État à Washington, le 2 septembre 2020.

Le secrétaire d’État Mike Pompeo prend la parole lors d’une conférence de presse au département d’État à Washington, le 2 septembre 2020.

Akard a soudainement démissionné le mois dernier pour occuper un emploi dans le secteur privé, suscitant des questions sur ce qui se passe dans le bureau assiégé.

Selon un rapport de 2007 du Government Accountability Office, un autre organisme de surveillance fédéral indépendant, les changements constants de personnel où le personnel de carrière dirige le BIG constituent une menace pour son indépendance.

« De telles dispositions en matière de personnel représentent des atteintes potentielles à l’indépendance et l’apparence d’indépendance selon les normes professionnelles », a constaté le rapport lors de l’enquête sur l’utilisation par le Département d’État de personnel de carrière pour diriger temporairement le bureau à l’époque.

<< Cette utilisation du personnel de direction du Département d'État affecté temporairement à la tête du bureau national de l'IG peut affecter l'indépendance perçue de l'ensemble du bureau dans ses examens des opérations du département, et la pratique n'est pas conforme (1) aux exigences d'indépendance des normes d'audit du gouvernement, ( 2) les autres normes professionnelles suivies par les IG, et (3) l'objet de la loi IG », a-t-il ajouté.

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

La police publie des images de la caméra corporelle lors de la fusillade mortelle de Deon Kay qui a déclenché des manifestations

Les responsables de la Caroline du Nord rejettent l’appel de Trump aux partisans de voter par courrier et en personne