in

Facebook interdit les nouvelles publicités politiques avant le jour du scrutin pour «  lutter contre la désinformation  »

Toutes les annonces actuellement approuvées pourront être diffusées.

3 septembre 2020 à 11h36

• 3 min de lecture

Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer cet article

Facebook interdit toute nouvelle publicité politique une semaine avant les élections générales dans l’espoir de limiter la désinformation sur sa plateforme, a annoncé jeudi la société.

« Les élections américaines ne sont que dans deux mois, et avec Covid-19 affectant les communautés à travers le pays, je suis préoccupé par les défis auxquels les gens pourraient être confrontés lors du vote », a déclaré le PDG de Facebook Mark Zuckerberg dans un communiqué jeudi matin. « Je crains également qu’avec notre nation si divisée et les résultats des élections prenant potentiellement des jours voire des semaines pour être finalisés, il pourrait y avoir un risque accru de troubles civils à travers le pays. »

« Cette élection ne se déroulera pas comme d’habitude. Nous avons tous la responsabilité de protéger notre démocratie. Cela signifie aider les gens à s’inscrire et à voter, dissiper la confusion sur le fonctionnement de cette élection et prendre des mesures pour réduire les risques de violence et troubles », dit-il.

Zuckerberg a déclaré que s’il pensait généralement que « le meilleur antidote au mauvais discours est plus de discours », il se peut qu’il n’y ait pas assez de temps dans les derniers jours avant les élections pour éclaircir les informations fausses et trompeuses.

Toutes les annonces actuellement approuvées pourront être diffusées tout au long du cycle électoral.

Les autres mesures que Facebook a annoncé prendre jeudi comprenaient la mise en évidence de son centre d’information sur le vote en haut de Facebook et Instagram, qui affichera des tutoriels vidéo sur la façon de voter par courrier et des informations sur les dates limites d’inscription des électeurs pour chaque État.

PHOTO DE FICHIER: Mark Zuckerberg, président-directeur général de Facebook, témoigne lors d'une audience du comité des services financiers de la Chambre à Washington, États-Unis, le 23 octobre 2019.

PHOTO DE FICHIER: Mark Zuckerberg, président-directeur général de Facebook, témoigne lors d’une audience du comité des services financiers de la Chambre à Washington, États-Unis, le 23 octobre 2019.

PHOTO DE FICHIER: Mark Zuckerberg, président-directeur général de Facebook, témoigne lors d’une audience du comité des services financiers de la Chambre à Washington, États-Unis, le 23 octobre 2019.

Facebook a déclaré qu’il limiterait également le nombre de messages que les utilisateurs peuvent transmettre sur l’application Messenger et étendrait son travail de partenariat avec les responsables électoraux pour supprimer les informations erronées sur le vote.

«Je pense que notre démocratie est suffisamment forte pour relever ce défi et organiser des élections libres et équitables – même s’il faut du temps pour que chaque vote soit compté. Nous avons déjà voté pendant les pandémies mondiales. Nous pouvons le faire. Mais ça continue. à prendre un effort concerté de la part de nous tous – partis politiques et candidats, autorités électorales, médias et réseaux sociaux, et finalement aussi les électeurs – pour assumer nos responsabilités », a déclaré Zuckerberg dans son communiqué. « Nous avons tous un rôle à jouer pour faire en sorte que le processus démocratique fonctionne et que chaque électeur puisse faire entendre sa voix là où cela compte le plus – dans les urnes. »

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Que pensez-vous de cet article ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Des millions de personnes devraient voyager pendant le week-end de la fête du Travail malgré les préoccupations liées au COVID-19

Tyson Foods ouvrira des cliniques médicales dans certaines usines de viande