in

Le service téléphonique commence entre les Émirats arabes unis et Israël dans le cadre d’un accord

Le service téléphonique entre les Émirats arabes unis et Israël a commencé avec l’ouverture des relations diplomatiques entre les deux pays

Par

Presse associée JON GAMBRELL

16 août 2020 à 10h29

2 min de lecture

Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer cet article

Dubaï, Émirats Arabes Unis —
Le service téléphonique entre les Émirats arabes unis et Israël a commencé à fonctionner dimanche alors que les deux pays ouvrent des relations diplomatiques, dans le cadre d’un accord négocié par les États-Unis qui obligeait Israël à mettre fin à son plan controversé d’annexion des terres de Cisjordanie recherchées par les Palestiniens pour un futur État.

Les journalistes d’Associated Press à Jérusalem et à Dubaï ont pu s’appeler depuis des téléphones fixes et cellulaires enregistrés avec l’indicatif de pays d’Israël +972.

Les responsables en Israël et aux Émirats arabes unis n’ont pas immédiatement reconnu que les lignes avaient commencé à fonctionner. Ils ont refusé de répondre immédiatement aux questions de l’AP.

Aux Émirats arabes unis, une fédération de sept cheikhs de la péninsule arabique, un message enregistré en arabe et en anglais était généralement diffusé avant dimanche indiquant que les appels vers +972 numéros ne pouvaient pas être connectés. L’avènement des appels sur Internet a permis aux gens de contourner l’interdiction, même si ceux-ci étaient souvent interrompus.

Certains en Israël utilisaient des numéros de téléphone portable palestiniens avec +970 numéros, que ceux des EAU pouvaient appeler.

Dimanche également, les sites d’information israéliens qui avaient été précédemment bloqués par les autorités des Émirats arabes unis, comme le Times of Israel, le Jerusalem Post et YNet, pouvaient être consultés sans utiliser de moyens pour contourner le filtrage Internet dans les Émirats.

La connexion du service téléphonique représente le premier signe concret de l’accord entre les Emiratis et les Israéliens.

Israël et les Émirats arabes unis ont annoncé jeudi qu’ils établissaient des relations diplomatiques complètes dans le cadre de l’accord négocié par les États-Unis.

L’accord historique a offert une victoire clé en politique étrangère au président Donald Trump alors qu’il cherchait à être réélu et reflétait un Moyen-Orient en mutation dans lequel les préoccupations partagées concernant l’ennemi juré de l’Iran ont largement dépassé le soutien traditionnel arabe aux Palestiniens.

L’accord fera des Émirats arabes unis le troisième pays arabe, après l’Égypte et la Jordanie, à avoir des relations diplomatiques pleines et actives avec Israël. Les pays l’ont annoncé dans un communiqué conjoint, affirmant que des accords entre Israël et les Émirats arabes unis étaient attendus dans les semaines à venir dans des domaines tels que le tourisme, les vols directs et les ambassades.

Tôt dimanche, l’agence de presse officielle WAM des Emirats a annoncé qu’une société émirienne avait signé un accord avec une société israélienne pour la recherche et l’étude de la pandémie de coronavirus.

———

L’écrivain d’Associated Press Ilan Ben Zion à Jérusalem a contribué à ce rapport.

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Que pensez-vous de cet article ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

L’Italie plonge dans les ordures avec les verrouillages de virus, mais les plastiques augmentent

La police intervient après que des combats aient éclaté lors d’une manifestation en Géorgie