in

2 hommes condamnés à des décennies de meurtre de 4 au sous-sol

Deux hommes ont été condamnés à des décennies de prison pour la mort de quatre personnes abattues dans le sous-sol d’une maison de l’ouest de Philadelphie pour une réserve de drogue il y a près de deux ans.

16 août 2020 à 15:24

3 min de lecture

Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer cet article

CRÊME PHILADELPHIA —
Deux hommes ont été condamnés à des décennies de prison pour la mort de quatre personnes abattues dans le sous-sol d’une maison de l’ouest de Philadelphie pour une réserve de drogue il y a près de deux ans.

Jahlil Porter, 34 ans, a été condamné vendredi à passer au moins 50 ans en prison et Keith Garner, 35 ans, a été condamné à au moins 40 ans, a rapporté The Philadelphia Inquirer.

Les autorités ont déclaré que deux demi-frères, William Taylor, 31 ans, et Akeem Mattox, 28 ans, avaient trouvé la drogue lors de la rénovation de maisons. Mais les autorités affirment qu’une tentative de vendre la drogue en novembre 2018 a entraîné leur mort et celle de deux sœurs, Tiyaniah Hopkins, 20 ans, et Yaleah Hall, 17 ans.

Le témoignage à l’audience de détermination de la peine de quatre heures a indiqué que les accusés avaient été amis avec les deux hommes, et quelques jours après la fusillade, Garner a envoyé un message à Porter pour le remercier «d’avoir ramené la bête hors de moi».

La juge Barbara McDermott de Common Pleas Court a exprimé sa surprise que les victimes ne soient pas des étrangers mais des personnes avec lesquelles les accusés «traînaient».

«Il est très, très rare que ce tribunal voie une affaire qui ne peut être décrite comme autre chose qu’une exécution», a-t-elle déclaré à Porter.

Garner a reconnu vendredi que les deux femmes victimes n’avaient rien à voir avec la réserve de drogue et se trouvaient simplement dans la maison à ce moment-là.

« Je sais qu’il semblait que tout le monde était censé mourir, mais c’était juste censé être un vol, et ça a mal tourné », a déclaré Garner. «Je suis désolé pour ce qui s’est passé. Je ne vais pas m’asseoir ici et rejeter la faute sur personne. »

Porter, que l’on pouvait parfois voir pleurer, s’est également excusé, disant aux amis et aux proches des victimes: «Je sais que je vous dois beaucoup plus que des mots, et je suis désolé.»

Les proches et amis des victimes ont déclaré que le crime les avait laissés traumatisés et effrayés.

«Mes enfants ont peur d’entrer dans le sous-sol en pensant que quelque chose va leur arriver», a déclaré la mère des filles dans un communiqué lu par le procureur Danielle Burkavage.

Le procureur avait demandé des peines de prison de 80 ans, mais le juge a déclaré que les accusés devraient avoir la possibilité de comparaître devant une commission des libérations conditionnelles dans des décennies.

Un troisième homme a été condamné plus tôt à au moins 25 ans de prison, mais demande le réexamen de cette peine.

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Les démocrates de la Chambre convoquent les dirigeants postaux pour une audience sur les retards de courrier

Citant les «préoccupations des clients», le service postal déclare qu’il arrêtera les suppressions de boîtes aux lettres