in

La Chine sanctionne 11 politiciens américains, chefs d’organisations

La Chine a annoncé des sanctions non spécifiées contre 11 politiciens américains et chefs d’organisations promouvant des causes démocratiques, dont les sénateurs Marco Rubio et Ted Cruz, déjà pointés du doigt par Pékin

10 août 2020, 13h09

3 min de lecture

Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer cet article

PÉKIN —
La Chine a annoncé lundi des sanctions non spécifiées contre 11 politiciens américains et chefs d’organisations promouvant des causes démocratiques, y compris les sénateurs Marco Rubio et Ted Cruz, qui ont déjà été pointés du doigt par Pékin.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian, a déclaré lundi que les 11 avaient «mal performé» sur les questions concernant Hong Kong, où la Chine a réprimé les voix de l’opposition après son imposition d’une loi sur la sécurité nationale dans la ville semi-autonome du sud de la Chine le mois dernier.

Le nombre d’Américains nommés par le ministère est exactement égal au nombre de responsables de Hong Kong et de Chine inscrits sur une liste de sanctions par les États-Unis la semaine dernière à la suite de la répression.

La Chine a montré sa détermination à défier cette pression lundi en arrêtant le grand magnat des médias indépendants Jimmy Lai et en effectuant une descente au siège de l’éditeur.

«Les actions pertinentes des États-Unis sont intervenues de manière flagrante dans les affaires de Hong Kong, ont gravement interféré dans les affaires intérieures de la Chine et ont gravement violé le droit international et les normes fondamentales des relations internationales», a déclaré lundi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Zhao Lijian, lors d’un point de presse quotidien.

«La Chine exhorte les États-Unis à bien comprendre la situation, à corriger les erreurs et à cesser immédiatement de s’ingérer dans les affaires de Hong Kong et de s’ingérer dans les affaires intérieures de la Chine.»

Parmi les autres personnes nommées par le ministère des Affaires étrangères figuraient les sénateurs Josh Hawley, Tom Cotton et Pat Toomey et le représentant Chris Smith. Le président de National Endowment for Democracy Carl Gershman, le président de l’Institut national démocratique Derek Mitchell, le président de l’Institut républicain international Daniel Twining, le directeur exécutif de Human Rights Watch Kenneth Roth et Michael Abramowitz, président de Freedom House, figuraient également sur la liste des sanctions, selon Zhao.

Pékin a déjà interdit de voyager à Rubio, Cruz et Smith le mois dernier après que Washington eut annoncé des mesures similaires contre des responsables chinois liées à des mesures prises contre des musulmans dans la région du nord-ouest de la Chine du Xinjiang.

Le comité permanent de la législature nationale chinoise a adopté la loi sur la sécurité nationale le mois dernier, contournant le Conseil législatif de la ville et le public, où une telle législation fait face à une vive opposition depuis des années.

Cette décision est venue en réponse à des mois de manifestations antigouvernementales parfois violentes l’année dernière qui, selon Pékin, étaient encouragées par les forces étrangères dans le but de renverser la domination chinoise sur l’ancienne colonie britannique qui a été remise à la domination chinoise en 1997 sous le régime d’un «pays unique». , cadre de deux systèmes censé durer jusqu’en 2047.

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Que pensez-vous de cet article ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Mises à jour des coronavirus: les États-Unis enregistrent moins de 50000 nouveaux cas pour la première fois en 6 jours

L’opposition biélorusse rejette les résultats des élections alors que les appels à davantage de manifestations