in

Une audience prévue pour 4 inculpés dans une enquête de corruption de 60 millions de dollars dans l’Ohio

Une audience est prévue pour quatre personnes suite à leur mise en accusation pour racket

Par

ANDREW WELSH-HUGGINS Associated Press

6 août 2020 à 15:20

3 min de lecture

Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer cet article

Columbus, Ohio —
Une audience était prévue jeudi pour quatre membres de ce qu’un accusé a appelé une «alliance impie» visant à renflouer deux centrales nucléaires vieillissantes de l’Ohio.

L’ancien président de la Chambre républicaine, Larry Householder, et quatre autres personnes sont accusés de racket en raison de leurs rôles dans le stratagème présumé, en vertu d’une loi que les procureurs fédéraux utilisent généralement pour inculper les membres de gangs.

Les cinq sont accusés d’avoir dépensé 60 millions de dollars en argent de la compagnie énergétique à des fins personnelles et politiques en échange de l’adoption d’un plan de sauvetage législatif de deux centrales nucléaires vieillissantes, puis d’avoir fait dérailler une tentative de rejet du sauvetage sur le bulletin de vote.

Jeudi, un juge a autorisé Householder à retarder sa comparution devant le tribunal alors qu’il cherchait un nouvel avocat, une demande que les procureurs ne se sont pas opposée. Le juge de district américain Timothy Black a déclaré que le député aurait une nouvelle audience dans deux semaines.

L’avocat actuel de Householder, David Thomas, a un conflit qui l’oblige à démissionner, a-t-il déclaré dans un dossier judiciaire lundi qui n’a pas précisé le conflit. Thomas représentera Householder jusqu’à ce qu’un nouvel avocat soit embauché.

Les quatre autres accusés devraient toujours comparaître. Le député a été démis de ses fonctions de dirigeant lors d’un vote unanime après son arrestation le mois dernier.

Le gouvernement affirme que l’argent de la société énergétique a été acheminé via Generation Now, un groupe créé pour promouvoir le «bien-être social» en vertu d’une disposition de la loi fiscale fédérale qui protège sa source de financement ou ses dépenses. Le gouvernement affirme qu’une partie du programme impliquait de corrompre ou de décourager les cueilleurs de signatures de faire leur travail.

Une plainte pénale de 82 pages indique clairement que la société énergétique est FirstEnergy et ses filiales. Le PDG de FirstEnergy a déclaré que lui et l’entreprise n’avaient rien fait de mal.

Les accusés devaient comparaître jeudi après-midi devant la juge de paix américaine Karen Litkovitz lors d’une audience tenue par vidéoconférence.

Aucun plaidoyer n’a été requis à ce jour et l’avocat actuel de Householder a refusé de commenter.

Dans une conversation enregistrée en septembre 2019, le défendeur Matt Borges a décrit la relation entre Householder et la société d’énergie comme «cette alliance impie», selon la plainte du 21 juillet qui expose les détails du stratagème présumé.

Un avocat de Borges, ancien président du Parti républicain de l’Ohio, a qualifié les accusations portées contre lui de «mauvaises et malheureuses». Un avocat du défendeur Neil Clark, un lobbyiste de longue date de Statehouse, a déclaré qu’il n’avait «vu aucune culpabilité» dans l’affaire.

Jeffrey Longstreth, conseiller politique de longue date des députés, et Juan Cespedes, un autre lobbyiste décrit comme un «intermédiaire clé» sont également inculpés. Un organisme à but non lucratif appelé Generation Now est également facturé en tant que société. Leurs avocats n’ont pas commenté avant l’audience de jeudi.

Le racket est une accusation que les procureurs fédéraux ont utilisée pour s’en prendre aux membres de la mafia. Ces dernières années, le bureau du procureur américain à Columbus – qui a porté les accusations contre Householder et les autres – a utilisé la loi pour poursuivre les membres d’un gang de rue violent connu sous le nom de Short North Posse.

Les législateurs des deux parties se sont engagés à abroger le plan de sauvetage et à adopter une législation exigeant la divulgation de l’argent versé et dépensé par des groupes d’argent noir.

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Que pensez-vous de cet article ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Mises à jour du coronavirus: un nombre disproportionné d’enfants non blancs meurent, selon les données

Le procès du procureur général de New York vise à dissoudre la National Rifle Association