in

Un vaisseau spatial des Émirats arabes unis décolle du Japon

TOKYO –
Un vaisseau spatial des Émirats arabes unis a explosé lundi pour un voyage de sept mois vers Mars, marquant le coup d’envoi de la première mission interplanétaire du monde arabe.

Le décollage de l’orbiteur de Mars nommé Amal, ou Hope, depuis le Japon a marqué le début d’une ruée vers le voisin de la Terre qui comprend des tentatives de la Chine et des États-Unis.

«C’était formidable de voir tout se dérouler comme prévu aujourd’hui. Il semble que tout soit sur la bonne voie. C’est un pas de géant en termes d’exploration spatiale que de voir une nation comme les EAU franchir ce pas de géant pour envoyer un vaisseau spatial sur Mars », a déclaré l’astronome Fred Watson.

«Etre en route vers une planète comme Mars est une réalisation exceptionnelle.»

L’espoir devrait atteindre Mars en février 2021, l’année où les Émirats arabes unis célèbrent 50 ans depuis la formation du pays.

Il a décollé du centre spatial de Tanegashima sur une petite île du sud du Japon à bord d’une fusée H-IIA de Mitsubishi Heavy Industries, à l’heure à 6 h 58 (2158 GMT dimanche) dans le ciel bleu. Le lancement avait été retardé de cinq jours en raison du temps orageux.

Au centre spatial Mohammed bin Rashid de Dubaï, des hommes émiratis vêtus de leurs robes kandora blanches traditionnelles et des femmes vêtues de leurs abayas noires ont regardé transpercé le décollage de la fusée. Alors que ses étapes se séparaient, un groupe d’hommes émiratis assis sur le sol a applaudi. Ils ont commencé à applaudir, l’un utilisant son masque facial en raison de la pandémie de coronavirus pour essuyer une larme.

Nouveau venu dans le domaine du développement spatial, les Émirats arabes unis ont réussi à mettre en orbite trois satellites d’observation de la Terre. Deux ont été développés par la Corée du Sud et lancés par la Russie, et un troisième – le sien – a été lancé par le Japon.

Une mission réussie de Hope sur Mars serait une étape majeure pour l’économie dépendante du pétrole à la recherche d’un avenir dans l’espace, moins d’un an après le lancement du premier astronaute des EAU, Hazzaa Ali Almansoori. Il a passé plus d’une semaine à la Station spatiale internationale l’automne dernier.

Les Émirats arabes unis se sont fixé comme objectif de construire une colonie humaine sur Mars d’ici 2117.

« Cela envoie un message très fort à la jeunesse arabe: si les EAU sont capables d’atteindre Mars en moins de 50 ans, ils pourraient faire beaucoup plus », a déclaré dimanche à l’Associated Press Omran Sharaf, directeur de projet d’Emirates Mars Mission. alors que ses collègues se préparaient pour le lancement.

Les Emiratis impliqués dans le programme ont également reconnu qu’il représentait un pas en avant pour le monde arabe, la patrie des mathématiciens et des scientifiques pendant des siècles avant les guerres et le chaos qui l’ont envahi ces derniers temps.

«Ainsi, la région a traversé des moments difficiles au cours des dernières décennies, voire des siècles», a déclaré Sharaf. « Nous avons maintenant le cas des Émirats arabes unis, un pays qui va de l’avant avec ses plans, en regardant aussi l’avenir et l’avenir de la région. »

Pour leur première mission sur Mars, les Émirats arabes unis ont choisi des partenaires au lieu de tout faire par eux-mêmes.

«Développer un vaisseau spatial n’est pas facile même si les financements sont suffisants», a déclaré Junya Terazono, astronome à l’université d’Aizu.

Les scientifiques émiratis ont travaillé avec des chercheurs de l’Université du Colorado à Boulder, de l’Université de Californie, de Berkeley et de l’Arizona State University. Le vaisseau spatial a été assemblé à Boulder et transporté au Japon alors que les deux pays cherchaient à élargir leurs liens avec la nation riche et politiquement stable du Moyen-Orient.

Le vaisseau spatial Hope, ainsi que son lancement, ont coûté 200 millions de dollars, selon Omran Sharaf, le gestionnaire de projet des EAU. Les coûts d’exploitation sur Mars n’ont pas encore été divulgués.

Hope, de la taille d’une petite voiture, transporte trois instruments pour étudier la haute atmosphère et surveiller le changement climatique tout en faisant le tour de la planète rouge pendant au moins deux ans. Il devrait suivre l’orbiteur Maven de la NASA envoyé sur Mars en 2014 pour étudier comment il est passé d’un monde chaud et humide qui a peut-être abrité une vie microbienne pendant son premier milliard d’années à un endroit froid et stérile d’aujourd’hui.

Hope prévoit également de renvoyer des images des changements météorologiques.

Le Japon, allié des États-Unis, collabore déjà depuis longtemps dans les domaines de la défense et des technologies spatiales.

Le Japon, pauvre en ressources, a toujours entretenu des relations amicales avec les pays du Moyen-Orient. Ces dernières années, le Japon a de plus en plus intensifié ses relations commerciales et de défense avec les Émirats arabes unis et cherche maintenant à développer ses activités spatiales.

Deux autres missions sur Mars sont prévues dans les prochains jours par les États-Unis et la Chine. Les États-Unis prévoient d’envoyer un rover nommé Perseverance pour rechercher des signes de vie ancienne et collecter des échantillons de roches et de sols pour le retour sur Terre. Le décollage est prévu pour le 30 juillet. La Chine vise à explorer Mars avec un orbiteur et un rover pour étudier la surface de la planète et rechercher de l’eau et de la glace. Ce lancement est prévu vers le 23 juillet.

Le Japon a sa propre mission sur Mars prévue en 2024.

La Japan Aerospace Exploration Agency, ou JAXA, prévoit d’envoyer un vaisseau spatial sur la lune martienne Phobos pour collecter des échantillons à ramener sur Terre en 2029.

———

Milko a rapporté de Jakarta, Indonésie. Les écrivains d’Associated Press Malak Harb et Jon Gambrell à Dubaï, aux Émirats arabes unis, ont contribué à ce rapport.

———

Le Département de la santé et des sciences de l’Associated Press reçoit le soutien du Département de l’enseignement des sciences de l’Institut médical Howard Hughes. L’AP est seul responsable de tout le contenu.

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Que pensez-vous de cet article ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Trader Joe’s va changer la marque de ses produits après que la pétition l’ait qualifiée de «raciste»

Twitter: le piratage a frappé 130 comptes, l’entreprise «  embarrassée  »