in

Le juge demande la libération des mineurs immigrants des centres de détention de l’ICE

L’ordonnance intervient alors que les premiers cas de COVID-19 ont été signalés dans les installations de l’ICE.

27 juin 2020 à 04h52

4 min de lecture

Vendredi, un juge fédéral a ordonné aux autorités de l’immigration de libérer les enfants de migrants détenus dans des centres de détention pour familles.

Dolly Gee, une juge spécialement désignée qui supervise les conditions de détention des enfants migrants aux États-Unis, a ordonné aux services d’immigration et de douane des États-Unis de faire correspondre les mineurs détenus pendant plus de 20 jours avec des sponsors appropriés ou de les libérer avec leurs parents.

Mais il pourrait y avoir quelques exceptions. Gee a écrit dans sa décision qu’un parent qui ne consentait pas à ce que son enfant réside avec un parrain ou un manque de parrain peut être considéré comme une raison excusable pour garder un mineur en détention.

«Aucun parent ou enfant ne veut être séparé les uns des autres. L’intégrité de la famille est un droit humain », a déclaré à ABC News Andrea Meza, directrice des services juridiques au RAICES, qui défend les familles des détenus. «Aujourd’hui, le juge Gee a fait une bonne chose en allumant un feu sous ICE pour qu’ils libèrent les familles ensemble.»

Selon le dossier judiciaire, 124 enfants étaient détenus dans les centres de détention au 8 juin. ICE possède trois centres familiaux au Texas et en Pennsylvanie.

Cette décision intervient alors que les premiers cas de COVID-19 ont été signalés cette semaine dans l’un des centres du Texas. Onze détenus ont été testés positifs dans l’établissement du comté de Karnes, au Texas, selon un moniteur indépendant chargé de collecter des données sur les installations. Les avocats ont appelé l’administration à libérer les migrants en raison du risque accru d’exposition dans les zones communes avec d’autres familles.

DOSSIER – Dans cette photo d’archive du 23 août 2019, des immigrants demandeurs d’asile se tiennent la main lorsqu’ils quittent une cafétéria au ICE South Texas Family Residential Center à Dilley, au Texas. L’isolement d’au moins trois familles au centre de détention de l’immigration et des douanes des États-Unis à Dilley a fait naître de nouvelles craintes de propagation du coronavirus dans un établissement qui a longtemps été accusé de fournir des soins médicaux de qualité inférieure.

DOSSIER – Dans cette photo d’archive du 23 août 2019, des immigrants demandeurs d’asile se tiennent la main lorsqu’ils quittent une cafétéria au ICE South Texas Family Residential Center à Dilley, au Texas. L’isolement d’au moins trois familles au centre de détention de l’immigration et des douanes des États-Unis à Dilley a fait naître de nouvelles craintes de propagation du coronavirus dans un établissement qui a longtemps été accusé de fournir des soins médicaux de qualité inférieure. Eric Gay / AP

Gee a souligné dans sa décision que les centres de détention étaient «en feu» et que «des efforts renouvelés et plus vigoureux doivent être entrepris» pour transférer les enfants vulnérables des établissements.

L’accent accru sur les installations du Texas intervient alors que l’État signale une forte augmentation des cas de coronavirus. Le Texas a signalé 5 000 nouveaux cas vendredi, l’un des plus grands nombres de nouveaux cas enregistrés dans l’État en une seule journée.

Dans sa décision de vendredi, Gee critique l’administration pour avoir parfois été en deçà des directives du Centers for Disease Control and Prevention.

«Les domaines d’amélioration essentiels d’ICE sont la distance sociale, le masquage et les tests – en d’autres termes, les bases», écrit Gee dans sa décision.

Le juge Gee a donné à l’ICE une date limite du 17 juillet pour libérer les mineurs tout en exigeant que l’agence continue de prendre des mesures de prévention des maladies dans l’intervalle, notamment la distanciation sociale, le port de masque et des tests améliorés dans les établissements fédéraux.

Victoria Moll Ramirez, d’ABC News, a contribué à ce rapport.

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

Quels États américains ont besoin de masques et lesquels 4 n’en ont pas du tout?

La police de Philadelphie s’excuse pour son comportement lors des manifestations et déclare la fin de l’utilisation de gaz lacrymogène