in

Facebook pour permettre aux utilisateurs de «désactiver la visualisation» des publicités politiques

La société est depuis longtemps impliquée dans la controverse pour sa politique de publicité politique.

Catherine Thorbecke

17 juin 2020 à 13h23

4 min de lecture

4 min de lecture

Partager sur FacebookPartager sur TwitterEnvoyer cet article

Facebook a annoncé qu’il autoriserait les gens à « ne plus voir » les annonces politiques alors que les campagnes présidentielles de 2020 s’intensifient aux États-Unis avant les élections de novembre.

Le PDG Mark Zuckerberg a annoncé les changements dans un éditorial pour USA Today, disant que cela faisait partie des efforts de l’entreprise « pour aider 4 millions de personnes à s’inscrire pour voter ».

« Et pour ceux d’entre vous qui ont déjà pris une décision et qui veulent juste que les élections soient terminées, nous vous entendons – nous introduisons donc également la possibilité de désactiver la diffusion de publicités politiques », a écrit Zuckerberg. « Nous vous rappellerons toujours de voter. »

Le géant des médias sociaux est depuis longtemps impliqué dans la controverse pour ses publicités politiques et son rôle dans la diffusion de la désinformation politique en ligne. Les publicités politiques qui ciblent des groupes spécifiques de personnes ont été l’un des principaux facteurs qui, selon les critiques, ont permis à la désinformation de se propager sur la plate-forme, en particulier lors des élections de 2016.

Cette décision intervient des mois après que Twitter a annoncé une interdiction complète et radicale des publicités politiques en novembre 2019.

Mark Zuckerberg prend la parole à l’Université de Georgetown à Washington, D.C., le 17 octobre 2019.

Mark Zuckerberg prend la parole à l’Université de Georgetown à Washington, D.C., le 17 octobre 2019.Andrew Caballero-Reynolds / . via ., FILE

« À partir d’aujourd’hui pour certaines personnes et pour s’étendre à tout le monde aux États-Unis au cours des prochaines semaines, les gens pourront désactiver tous les problèmes sociaux, les annonces électorales ou politiques des candidats, des Super PAC ou d’autres organisations qui ont le » Payé par par « . « Avis de non-responsabilité politique sur eux », a déclaré mardi Naomi Gleit, vice-présidente de la gestion des produits et de l’impact social sur Facebook.

« Vous pouvez le faire sur Facebook ou Instagram directement à partir de n’importe quelle annonce à caractère politique ou social ou via les paramètres d’annonce de chaque plate-forme. Cependant, nous savons que notre système n’est pas parfait », a ajouté Gleit. « Donc, si vous avez sélectionné cette préférence et que vous voyez toujours une annonce que vous jugez politique, veuillez cliquer sur le coin supérieur droit de l’annonce et nous la signaler. »

La fonctionnalité sera lancée aux États-Unis pour commencer, et la société a déclaré qu’elle viserait à la rendre disponible dans d’autres pays plus tard cet automne.

Facebook a également annoncé qu’il inclura désormais la clause de non-responsabilité « Payé par » sur les publications qui sont republiées sur les pages des personnes, qui n’apparaissaient pas auparavant lorsqu’elles étaient partagées par quelqu’un sur leur profil ou publiées sur une page.

Enfin, la société a déclaré qu’elle ajoutera également une fonctionnalité à sa bibliothèque d’annonces qui permet aux utilisateurs de suivre les dépenses publicitaires pour les courses aux États-Unis et au Sénat en plus de la course présidentielle.

Alexandre D

Ecrit par Alexandre D

Père de famille, et toujours à l'affût d’une news que les autres n’auraient pas… Je mets à disposition, mes découvertes, mes petites infos trouvées ici et là, et j’espère que vous les apprécierez.

Que pensez-vous de cet article ?

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement

0

La bagarre du Kentucky GOP se concentre sur Trump et les questions raciales

La chanteuse chérie Vera Lynn décède à 103 ans