Attention, plus d’allocations familiales ni d’APL pour vous si vous êtes dans ce cas

Montrer les titres Cacher les titres

Le Sénat français vient d’adopter un amendement controversé dans le cadre du projet de loi “Immigration et intégration”, introduisant des restrictions significatives sur l’accès à certaines aides sociales pour les étrangers en situation régulière.

Cet article propose d’explorer les détails et les implications potentielles de cette mesure, notamment en ce qui concerne l’aide personnalisée au logement (APL) et les allocations familiales, et de comprendre les diverses réactions qu’elle suscite.

À découvrir Personne ne connait cette aide de 90 € qui ne demande pourtant aucun effort

Lire aussi :

Un Amendement Controversé Affectant les APL

L’amendement prévoit de limiter l’accès à l’aide personnalisée au logement (APL) pour les étrangers en situation régulière. Désormais, il faudrait justifier de cinq ans de résidence stable et régulière en France pour y prétendre. Cette mesure est perçue comme un moyen de lutter contre l’immigration subie et de favoriser l’intégration.

Attention ! Vous ne pourrez plus percevoir la CAF sauf si vous suivez cette consigne

La Portée du Projet de Loi « Immigration et Intégration »

Outre les restrictions sur l’APL, le projet de loi envisage aussi la suppression de l’aide médicale d’État (AME) au profit d’une aide médicale d’urgence pour les étrangers en situation irrégulière. Ces changements pourraient impacter significativement les étrangers hors Union européenne.

Lire aussi   Enfin une bonne nouvelle ! Cette aide de l'état que vous pouvez toucher augmente en 2024

Le Gouvernement Soutient l’Amendement

Malgré la controverse, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, a exprimé son soutien à l’amendement, le qualifiant de mesure de « bon sens » et de « justice sociale ». Le gouvernement semble donc en faveur de cette réforme.

À découvrir RSA : Comment ça marche le préremplissage et qu’est-ce que ça change pour moi ?

Critiques et Inquiétudes

Les associations et les partis de gauche critiquent vivement la sévérité de cette mesure, la jugeant discriminatoire et attentatoire aux droits fondamentaux. Laurence Rossignol, sénatrice socialiste, souligne l’impact négatif de cette mesure sur les enfants des familles concernées.

CAF : Attention ! Pour toucher la Prime d’activité les barèmes changent en 2024

Autres Allocations Affectées

L’amendement ne se limite pas à l’APL mais s’étend à d’autres prestations sociales non contributives telles que les allocations familiales (AF) et la prestation de compensation du handicap (PCH). Pour bénéficier de ces aides, il faudrait également prouver une résidence stable et régulière de cinq ans en France.

Cet article explore les implications d’un amendement récent adopté par le Sénat français, limitant l’accès à l’APL et à d’autres allocations pour certains résidents en France. Il aborde les détails de l’amendement, le soutien du gouvernement, les critiques soulevées, et les autres allocations touchées par cette mesure.
Aigron Guillaume

À propos de l'auteur, Aigron Guillaume

Bonjour à vous chers lecteurs, moi c'est Guillaume. Grand fan de bons plans. Je vous propose de nous retrouver tous les jours pour faire le point ensemble sur l'actualité !

Partagez votre avis