Fonctionnaires : les ficelles pour bénéficier de cette Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (RAFP)

Montrer les titres Cacher les titres

Découvrez les conditions d’accès à la retraite additionnelle pour les fonctionnaires.

Le régime de la Retraite Additionnelle de la Fonction Publique (RAFP) représente un complément significatif pour les pensions des fonctionnaires. Comprendre son fonctionnement, les conditions d’accès et le calcul de son montant est essentiel pour les bénéficiaires potentiels.

Lire aussi :

À découvrir Petites retraites : découvrez de combien votre pension va augmenter cette année

La RAFP : Un Complément de Retraite Non Obligatoire pour Fonctionnaires

Créée en 2005, la RAFP est un régime complémentaire de retraite destiné aux fonctionnaires français. Elle se distingue des pensions de retraite de base et complémentaires par son caractère non obligatoire. Les contributions à ce régime sont partagées entre employés et employeurs, offrant ainsi une opportunité supplémentaire d’épargne pour la retraite.

Les plus pauvres défavorisés ? Polémique sur réforme de la retraite des agriculteurs

Le But de la RAFP : Améliorer la Pension des Fonctionnaires

L’objectif principal de la RAFP est d’améliorer les pensions des fonctionnaires en leur permettant d’épargner une partie de leur rémunération habituellement exclue du calcul des pensions de retraite de base et complémentaires. Cela inclut notamment les primes et allocations diverses, offrant ainsi une source de revenu additionnel lors de la retraite.

Qui Peut Bénéficier de la RAFP ?

La RAFP est accessible à tous les fonctionnaires, qu’ils soient civils ou militaires, titulaires ou contractuels, à temps plein ou partiel. Cette accessibilité s’étend également aux fonctionnaires en détachement ou en position de mise à disposition. Aucune condition d’ancienneté n’est requise pour y souscrire dès le début de l’emploi dans la fonction publique.

Cas Particuliers et Exclusions dans la RAFP

Bien que la RAFP soit accessible à une large catégorie de fonctionnaires, certains postes sont régis par des règles spécifiques. Par exemple, les juges et les professionnels de la santé en milieu hospitalier peuvent être soumis à des conditions particulières en raison de la spécificité de leur travail. Certaines primes et indemnités, notamment celles liées à des travaux dangereux ou pénibles, sont exclues du calcul de la RAFP.

Est-ce que je continue à cotiser pour la retraite en arrêt maladie ?

À découvrir Ce virement de 760 € que des millions de personnes vont avoir sur leur compte bancaire

Calcul du Montant de la RAFP

Le montant de la retraite additionnelle est calculé en appliquant un pourcentage fixe de 10% (5% à la charge de l’employeur et 5% à celle de l’employé) sur les éléments de salaire éligibles. Par exemple, pour 3 000 euros de primes éligibles annuelles, 300 euros seront cotisés à la RAFP. Ces cotisations sont investies jusqu’à la retraite, avec un taux de rendement garanti fixé par les gestionnaires du fonds.

La Retraite Additionnelle de la Fonction Publique offre une opportunité précieuse pour les fonctionnaires de compléter leur pension de retraite. Son accès est étendu à un large éventail de fonctionnaires, et son calcul est basé sur un pourcentage fixe des éléments de salaire éligibles. Cependant, il est important de noter les spécificités applicables à certains emplois et les exclusions de certaines indemnités dans le calcul de la RAFP.
Aigron Guillaume

À propos de l'auteur, Aigron Guillaume

Bonjour à vous chers lecteurs, moi c'est Guillaume. Grand fan de bons plans. Je vous propose de nous retrouver tous les jours pour faire le point ensemble sur l'actualité !

Partagez votre avis