L’état s’attaque à cette pratique honteuse des supermarchés et c’est tant mieux pour votre portefeuille

Montrer les titres Cacher les titres

Un changement majeur va survenir dans les supermarchés, ciblant la pratique de la shrinkflation. Cette mesure gouvernementale vise à modifier la façon dont les produits sont présentés et vendus, répondant ainsi aux inquiétudes croissantes des consommateurs.

La shrinkflation, qui consiste à réduire la quantité des produits tout en maintenant ou augmentant leur prix, a été une source de frustration pour beaucoup. Ce changement promet d’apporter plus de transparence et d’équité dans les habitudes de consommation et les stratégies de prix dans le commerce de détail.

À découvrir Qui domine le marché des supermarchés en France ? Carrefour, Leclerc, Intermarché ou Super U ?

Lire aussi :

Supermarchés : Un changement majeur contre la shrinkflation

Rédigé par Laura Rojas, cet article publié le 12 janvier 2024 à 22h02 met en lumière une mesure gouvernementale importante visant à contrer la pratique croissante de la shrinkflation dans les supermarchés. Ce changement, attendu avec impatience par les consommateurs, promet de bouleverser les habitudes de consommation et la présentation des produits en magasin.

Faites de grosses économies aux caisses des supermarchés avec cette astuce

La Shrinkflation dans les Supermarchés

La shrinkflation est une pratique consistant à réduire la quantité d’un produit dans son emballage tout en maintenant ou augmentant son prix. Des enseignes comme Carrefour y ont eu recours, comme l’illustre la diminution de la quantité de salade sucrine dans un paquet ou la réduction du poids des filets de pommes de terre. Cette pratique, exacerbée par l’augmentation des prix à la consommation, a poussé le gouvernement à réagir.

Lire aussi   Soldes monstres chez Lidl jusqu'à -70% : dépêchez vous il ne vous reste que quelques jours pour en profiter

Le Plan du Gouvernement

Pour contrer cette tendance, le gouvernement a soumis à Bruxelles un projet de décret ciblant les supermarchés. Annoncé par Olivia Grégoire, du cabinet du ministre du Commerce, ce décret vise à informer les consommateurs en cas de shrinkflation sur certains produits, conformément à une directive européenne de 2015 sur la transparence des règles techniques.

À découvrir Choisir le traiteur de votre mariage en 2024 : Les critères clés

Un Changement Obligatoire pour les Supermarchés

Le gouvernement prévoit d’imposer cette mesure à tous les supermarchés dès le mois de mars. Elle exigera des distributeurs de fournir des informations claires et honnêtes sur les étiquettes et les emballages des produits, notamment sur les changements de prix ou de quantité. Cette transparence devra être explicite, indiquant par exemple : « Pour ce produit, la quantité vendue est passée de X à Y, et son prix a augmenté de …% ou …€ ».

Réaction des Supermarchés

Des enseignes comme le Système U ont déjà réagi à cette annonce. Bien qu’ils s’engagent à respecter le décret, ils expriment des regrets quant à son imposition, craignant une surcharge de travail pour les équipes de magasin et une organisation supplémentaire nécessaire.

Le self-scanning débarque dans les magasins Lidl !

Appel aux Industriels

Le gouvernement appelle également les industriels à revoir leurs méthodes. Il espère que cette obligation d’affichage puisse reposer sur les industriels, et que la question de la shrinkflation fasse l’objet d’échanges au niveau européen, pour une approche plus cohérente et efficace.

Cet article explore une initiative gouvernementale récente visant à lutter contre la shrinkflation dans les supermarchés, une pratique qui consiste à réduire la quantité de produit tout en maintenant ou augmentant le prix. Le gouvernement prévoit d’imposer une réglementation stricte en mars, exigeant une transparence accrue sur les étiquettes des produits. 
Aigron Guillaume

À propos de l'auteur, Aigron Guillaume

Bonjour à vous chers lecteurs, moi c'est Guillaume. Grand fan de bons plans. Je vous propose de nous retrouver tous les jours pour faire le point ensemble sur l'actualité !

Partagez votre avis