Arnaque sur Airbnb : un Américain accumule plus de 8 millions de dollars !

Montrer les titres Cacher les titres

L’histoire que nous allons vous raconter aujourd’hui est celle d’un homme qui, grâce à une escroquerie élaborée sur la plateforme Airbnb, a réussi à récolter plus de 8 millions de dollars !

Cet individu n’est autre qu’un citoyen américain nommé Shray Goel, dont le stratagème a été démasqué par les autorités. Voici comment il a procédé.

À découvrir Attention ! Nouvelle arnaque au billet de 50€ soyez vigilant

Le fonctionnement de l’arnaque

Pour mieux comprendre cette affaire, il convient de rappeler brièvement le mode opératoire des arnaques sur Airbnb. Concrètement, il s’agit pour les escrocs de créer de fausses annonces en utilisant des photos volées ou retouchées afin de tromper les internautes. Dans certains cas, ils demandent un paiement en dehors de la plateforme (virement bancaire, par exemple), entraînant ainsi une perte sèche pour la personne flouée.

Le bug du compteur Linky qui augmente les factures d’électricité même lorsqu’il est déconnecté

Création de centaines de comptes et fausses annonces

Dans le cas de Shray Goel, ce dernier a poussé l’arnaque encore plus loin. Il a tout d’abord créé plusieurs centaines de comptes différents sur Airbnb avec de multiples identités fictives, multipliant ainsi les chances de trouver des victimes. Ces comptes étaient gérés par des complices – dont certains ont également été arrêtés – qui utilisaient des adresses IP américaines pour rendre la connexion plus crédible.

Lire aussi   La précarité énergétique en France : entre chauffage et biens essentiels, comment choisir ?

Ensuite, Goel et ses acolytes ont mis en place de nombreuses fausses annonces sur Airbnb, ciblant principalement des logements situés aux États-Unis. Afin de donner un maximum de crédibilité à ces publications, ils n’hésitaient pas à maquiller les photos et à rédiger des descriptions détaillées mais trompeuses. Ils se servaient également de prix légèrement inférieurs au marché pour attirer l’attention des internautes.

Tromperie sur la nature du logement

Il est important de souligner que, lors d’une réservation sur Airbnb, les clients n’ont pas toujours la possibilité de connaître l’emplacement exact du logement avant d’avoir payé la totalité de la somme. Cela peut varier selon les critères choisis par le propriétaire de la maison ou de l’appartement.

À découvrir Attention à cette nouvelle arnaque particulièrement bien faite qui peut vous coûter chère

Dans le cas présent, c’est précisément ce manque de transparence qui a permis à Shray Goel de tromper ses victimes. Ainsi, celles-ci découvraient souvent, une fois sur place, que le logement proposé avait été loué plusieurs fois simultanément à différents utilisateurs, rendant leur séjour impossible. Dans d’autres situations, il pouvait s’agir de locaux inadaptés à l’hébergement (garages, caves, etc.).

Le déroulement de l’enquête

Devant cette recrudescence de fraudes sur Airbnb, les forces de l’ordre américaines et la plateforme elle-même ont décidé de mettre en place un dispositif d’enquête spécifique pour traquer les escrocs. Pour ce faire, ils ont utilisé divers moyens, tels que des filatures numériques et des infiltrations dans le réseau de logements mis en location sur Airbnb.

La découverte des centaines de comptes liés à l’affaire

L’affaire a pris une tournure particulière lorsque les enquêteurs ont découvert que les méthodes employées par Shray Goel étaient beaucoup plus élaborées que celles des autres escrocs du même type. En effet, la création répétée de faux profils et d’annonces sur Airbnb avait pour but non seulement de tromper les clients, mais aussi de dissimuler ses profits aux autorités fiscales et judiciaires, ainsi qu’à Airbnb lui-même.

Lire aussi   Cette caissière a volé 100 000 € à son magasin grâce à une jolie arnaque

Au fil du temps, il est apparu que Goel était responsable de plusieurs centaines de comptes et de nombreuses annonces frauduleuses restées actives pendant longtemps, parfois même sans être identifiées par les algorithmes de modération d’Airbnb.

À découvrir Cette caissière a volé 100 000 € à son magasin grâce à une jolie arnaque

L’arrestation de Shray Goel et de ses complices

Finalement, grâce à un travail d’enquête minutieux, les forces de l’ordre américaines sont parvenues à identifier et localiser Shray Goel. Ce dernier a été arrêté et présenté devant un juge, qui a prononcé à son encontre une condamnation avec sursis après avoir entendu ses explications. Certains de ses complices ont également été identifiés et interpellés.

Les suites de cette affaire

Néanmoins, cette opération policière ne signe pas pour autant la fin des fraudes massives sur Airbnb. En effet, bien que les autorités américaines soulignent l’importance de leur travail en matière de lutte contre ce type d’escroquerie, il est évident que de nombreux arnaqueurs continuent d’opérer sur le site en usant de procédés similaires à ceux employés par Shray Goel.

Des pratiques toujours actuelles

Ainsi, les internautes doivent redoubler de vigilance lorsqu’ils effectuent une réservation sur Airbnb, notamment en vérifiant minutieusement les informations de l’annonce et du propriétaire, ainsi qu’en privilégiant les paiements sécurisés au sein même de la plateforme.

Afin d’endiguer ces pratiques frauduleuses, Airbnb doit également renforcer ses dispositifs de modération et de contrôle des annonces, tout en coopérant étroitement avec les autorités judiciaires compétentes, comme elle l’a fait dans le cas de Shray Goel et de ses complices.

À découvrir Uber Eats : Arnaque ou erreur ? l’étrange cas d’un père et sa fille avec une commande

Shirley Taieb

À propos de l'auteur, Shirley Taieb

Shirley Taieb, rédactrice passionnée et talentueuse, manie les mots avec précision pour captiver les lecteurs. Son style percutant et sa créativité en font une plume incontournable dans l'univers du journalisme. Shirley manie tous les sujets de Garconne-Magazine, on peut même dire que c'est elle qui dirige la rédaction et nos choix éditoriaux.

Partagez votre avis