Instagram et Facebook passent à l’abonnement payant ! Découvrez les tarifs à venir …

Montrer les titres Cacher les titres

L’évolution de l’abonnement Instagram: Prêt à mettre la main à la poche ?

Le monde des médias sociaux connaît actuellement une révolution en matière de monétisation. L’ère où tout était gratuit semble s’éloigner, et Instagram, en tandem avec Facebook, pourrait bien emboîter le pas.

Le virage inattendu des réseaux sociaux : Un abonnement Premium en prévision

Il ne s’agit plus d’une simple rumeur: le monde dirigé par Mark Zuckerberg envisage de suivre la voie tracée par d’autres grands noms de la technologie et de proposer un abonnement premium à ses utilisateurs. Si l’on se réfère aux informations du Wall Street Journal, Meta (la maison mère d’Instagram et de Facebook) envisage d’offrir une expérience sans publicité, moyennant quelques euros chaque mois.

À découvrir Réseaux sociaux : Pourquoi la génération Z préfère-t-elle rester à l’écart ?

Mais pourquoi un tel changement ? La réponse réside probablement dans les nouvelles régulations en matière de publicités ciblées. Avec des réglementations plus strictes concernant la protection des données et le consentement numérique en Europe, le modèle basé uniquement sur la publicité devient moins viable.

La structure tarifaire envisagée: Pas si bon marché après tout

Selon les détails disponibles, pour profiter d’une expérience Instagram et Facebook sans publicités sur ordinateur, il pourrait falloir débourser 10 euros par mois, tandis que sur mobile, le coût pourrait grimper à 13 euros, principalement à cause des commissions imposées par les géants comme Apple et Google. Et si vous pensez lier vos comptes Facebook et Instagram ? Attendez-vous à payer six euros de plus, soit un total potentiel de 19 euros par mois si vous optez pour l’expérience mobile.

Avec de tels tarifs, il est légitime de se demander si les utilisateurs seront prêts à payer le prix fort simplement pour éliminer les publicités.

Publicités vs Confidentialité : Le dilemme actuel

Depuis l’instauration du Digital Services Act, les géants de la tech comme Meta ont dû revoir leurs méthodes. Les nouvelles réglementations signifient qu’ils ne peuvent plus s’appuyer autant sur les données des utilisateurs pour proposer des publicités ciblées. En conséquence, il est devenu impératif pour eux d’offrir un système de recommandation de contenu qui ne repose pas sur le profilage en ligne, ce qui, de facto, rend la publicité moins profitable.

À découvrir Choisir le traiteur de votre mariage en 2024 : Les critères clés

C’est dans ce contexte que l’idée de l’abonnement Instagram payant a vu le jour. Pour compenser la perte de revenus liée à ces nouvelles directives, la mise en place d’une formule d’abonnement est une avenue que Meta semble prête à explorer sérieusement.

L’avenir de l’abonnement Instagram et Facebook

La confirmation officielle de cette nouvelle stratégie tarifaire est attendue dans les prochaines semaines. Cependant, cette évolution marque un tournant significatif pour les plateformes sociales. Historiquement gratuites, elles sont désormais confrontées à la nécessité de revoir leurs modèles économiques.

La dernière fois que nous avons vu une telle baisse des revenus pour des géants comme Meta, c’était en 2022, avec une diminution de 1% par rapport à l’année précédente. C’était une première depuis leur introduction en bourse en 2012.

En conclusion, l’abonnement Instagram, s’il se concrétise, représentera un véritable test pour la fidélité des utilisateurs. Les prochains mois révéleront si les internautes sont réellement prêts à payer pour une expérience sans publicité ou s’ils préfèrent explorer d’autres horizons.

À découvrir Vous mangez à la cantine ? Découvrez les nouveautés qui vous attendent en 2024

Shirley Taieb

À propos de l'auteur, Shirley Taieb

Shirley Taieb, rédactrice passionnée et talentueuse, manie les mots avec précision pour captiver les lecteurs. Son style percutant et sa créativité en font une plume incontournable dans l'univers du journalisme. Shirley manie tous les sujets de Garconne-Magazine, on peut même dire que c'est elle qui dirige la rédaction et nos choix éditoriaux.

Partagez votre avis